Google Earth

Vous non plus vous ne résisterez pas à Google Earth. Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille de l’essayer sans tarder.

(Malheureusement, victime de son succès, Google a interrompu « temporairement » le téléchargement de Google Earth. Je peux envoyer le fichier à ceux qui ne peuvent vraiment pas attendre, écrivez-moi.)

Il faut télécharger l'exécutable Windows (environ 10 Mo, ni Mac, ni Linux ne sont encore supportés) et installer le programme, ce qui est toujours désagréable, mais ça vaut vraiment le coup.

Aéroport Charles de Gaulle

La navigation à la souris est plus fluide et rapide que dans Google Maps, bouton gauche pour déplacer la carte, clic-droit ou molette pour le zoom...

C'est un vrai bonheur de se déplacer dans les rues de Paris, Londres ou Barcelone. Tous les endroits où vous êtes allés en vacances ou les villes où vivent les gens avec qui vous chattez à l'autre bout du monde, sont à portée de souris.

Vous pouvez aussi partager vos découvertes, par exemple voici où j'habite : sebastien-guillon.kmz (473 octets) - [réparé].

← article précédentarticle suivant →

1 commentaire

1. bruno.mazieres@wanadoo.fr a écrit :

BONJOUR

J\\\'AI DEJA TELECHARGER GOOGLE EARTH IL Y A QUELQUES MOIS, ET JE N\\\'OBTIENS PAS GRAND CHOSE. JE N\\\'ARRIVE MEME A TROUVER MA MAISON; ALORS QU\\\'UN AMI ME L\\\'A IMPRIMER.

MERCI DE M\\\'AIDER

JEANNINE MAZIERES

vendredi 9 septembre 2005 à 17h05

Les commentaires pour cet article sont fermés.